La rubrique “Zoom sur…” propose de mettre en avant un ou une jeune chercheur/professionnel(le) qui travaille dans le monde de la cancérologie via 5 questions. Aujourd’hui Cécile Migala, encore infirmière pivot/référente/coordinatrice il y a peu nous parle de son retour sur les bancs universitaires et de sa formation en Sciences Cliniques Infirmières, formation encore très peu développée en France…

Nom : MIGALA

Prénom : Cécile

Statut actuel : Infirmière en Pratiques Avancées en Cancérologie

Affiliations : Institut de Cancérologie Lucien Neuwirth ICLN (42)

Discipline(s) : Cancérologie

Contact : cecile.migala[at]icloire.fr

 

1. Comment s’est construit ton projet de Master 2 en Sciences Cliniques Infirmières ?

Comme une opportunité… avec une expérience en cancérologie depuis 15 ans, dont 5 ans en tant qu’infirmière coordinatrice dite Pivot. Je souhaitais aussi approfondir mes connaissances et compétences.

2. Quelques mots sur ton expérience personnelle en tant qu’infirmière de pratiques avancées?

Voilà 5 ans que j’ai choisi de quitter les soins techniques pour les soins relationnels et dit de coordination. Et tout récemment la recherche en soins infirmiers… La pratique avancée permet d’acquérir des compétences supplémentaires (examen clinique, prescriptions…) en développant nos compétences infirmières, et ce, pour améliorer la qualité de prise en charge des patients.

3. Peux-tu citer deux difficultés et deux facilités rencontrées dans ton parcours?

2 Difficultés :

– Formation située à la Faculté de Médecine d’Aix-Marseille (éloignement familial, 100 jours de formation, 50% temps pro et 50% temps perso…)
– Reprendre ses études 15 ans après…

2 Facilités :

– Encouragée par mes collègues, cadre de santé, médecins, institut…
– Formation très intéressante et constructive

4. Quels sont, selon toi, les apports de ta discipline au monde de la cancérologie ?

  • Améliorer la qualité de prise en charge des patients
  • Développer la recherche en soins infirmiers
  • Etre un interlocuteur direct pour le patient en difficulté (fragile), réduire les délais de prise en charge…

5. Quels conseils donnerais-tu aux personnes souhaitant se former dans une discipline encore émergente ?

Notre métier d’infirmier offre de nombreuses possibilités… J’encourage mes collègues à réaliser cette formation en Master 2 Sciences Cliniques Infirmières spécialités Infirmière de Pratiques Avancées en Cancérologie. Cela permet aussi de prendre du recul sur nos pratiques, échanger avec d’autres professionnels, d’enrichir notre savoir et ouvrir sur de nouvelles perceptives professionnelles…